Accueil / A la Une / Le Théâtre Itinérant des Récréâtrales Première tournée au Burkina Faso!

Le Théâtre Itinérant des Récréâtrales Première tournée au Burkina Faso!

Après avoir été inauguré lors de la 10e édition des Récréâtrales avec la création du spectacle, LE GENERAL FOU de Arezki Mellal mis en scène par Patrick Janvier, le Théâtre Itinérant des Récréâtrales accueille la reprise de la pièce et prendra la route pour une tournée de 6 dates au Burkina Faso.
Venez découvrir la nouvelle version du spectacle après trois semaines de résidence de recréation!

  • A Ouagadougou les 14 et 15 mai à 21h à l’ISSDH (ex INJEPS)
  • A Koudougou les 17 et 18 mai à 21h à la Cité Universitaire Fasotex
  • A Bobo Dioulasso les 20 et 21 mai à 21h à la Place Wara Wara Kan

ENTRÉE LIBRE


Infos et réservations au 76 01 80 90 / 78 99 04 / 25 34 13 14

E GENERAL FOU – équipe artistique
Texte Arezki Mellal (Algérie)
Mise en scène Patrick Janvier (France)
Avec Michel B. Bassingue (Burkina Faso), Aïssatou Koné (Burkina Faso), Halimata B. Koussé (Burkina Faso), Habi Nana (Burkina Faso), Adjaratou Sawadogo (Burkina Faso), Mohamed Soumah Lamine (Guinée), Gérard Tolohin (Bénin), Claire H. Traoré (Burkina Faso) et Issouf Zabré dit Zanké (Burkina Faso)
Scénographie Patrick Janvier assisté de Mohamed Soumah Lamine
Lumières Soumaïla Compaoré (Burkina Faso) et Patrick Janvier
Son Moussa Sissoko (Mali), Zanké et Patrick Janvier
Costumes Xavier Ilboudo (Burkina Faso) et Patrick Janvier
Régie Plateau et Théâtre Abdoulaye Sangaré (Mali) et Boubacar Dembele (Mali)

LA PIECE

L’histoire se passe en Afrasia, un pays imaginaire.
L’Afrasia se trouve dans l’Empire Colonial dont la capitale est Romanova.
Nous sommes à un tournant historique.

Depuis vingt ans le pays est en guerre.
Les partisans du Libérateur luttent pour obtenir l’indépendance en utilisant les stratégies d’un terrorisme sanglant.
Pendant ce temps, à Romanova deux partis politiques s’affrontent au parlement : « les Républicains » et « les Démocrates ». Ces derniers sont sur le point de gagner et d’accorder l’indépendance à l’Afrasia .
Mais le Maréchal d’Empire, gouverneur du pays veut garder les Colonies. Et l’armée qu’il commande est prête à se battre pour prendre le pouvoir.

C’est un terrible bras de force entre le Maréchal et le Libérateur où le jeu politique des « Dialoguistes-Démocrates » sera balayé d’un simple revers de main.
La population est comme toujours, la plus grande victime de ces conflits meurtriers.

Un personnage aux idées pacifistes organise alors une résistance non-violente. C’est : « Le Général Fou ».
Avec l’aide des ONG et de l’opinion mondiale ses idées nouvelles gagnent peu à peu du terrain. Des petites villes se déclarent Zones de Paix.  Dans ces ZP, les citoyens s’organisent entre eux et se proclament  Peuple Libre et Indépendants.
Ils refusent la dictature coloniale, la violence meurtrière ou les magouilles politiques de ceux qui ne se battent que pour leur Pouvoir.

Mais, ni  le « Maréchal », ni le « Libérateur », ni « Némo le Dialoguiste », ne voient la chose d’un bon œil. Car si les idées du « Général » l’emportent ils n’auront plus aucune chance de réaliser leur rêve de suprématie.

Trahisons, traitrises, fourberies et massacres sont les ingrédients de cette pièce qui est une satire du monde. Les idées folles de paix du Général « fou » parviendront-elles à l’emporter sur la force guerrière et meurtrière de ceux qui courent après le Pouvoir ?

  LES PERSONNAGES

Le Maréchal : Il a le plus haut grade de l’armée coloniale. Gouverneur de l’Afrasia, il est prêt à user de toute la puissance de son armée pour maintenir le pays dans l’Empire. Il croit en la répression sans limite pour maintenir l’ordre et mener à bien sa mission : défendre la « Civilisation » et garder la colonie.

Le Libérateur : Elevé dans la haine des colonisateurs, il croit que seule la force pourra libérer son pays. Il dirige la rébellion. Il mène sa  lutte en organisant des actions terroristes. Il est capable de tout pour arriver à ses fins et pour satisfaire son désir de Pouvoir.

La Petite Mère du Peuple : Mère du Libérateur, symbole de la révolte contre l’oppresseur. Elle se bat pour la liberté et l’égalité des peuples. Elle est prête à affronter le pire pour en finir avec  l’injustice coloniale et obtenir la juste indépendance.

Le Scribe : Ecrivain esclave au service de la gloire du Libérateur

Némo : Appelé aussi parfois « Nguen Nam » –  Politicien du parti des « Dialoguistes ». Il tente d’obtenir l’indépendance en négociant  avec  les colons. Fait de nombreux aller-retour au parlement de Romanova. Il est proche du peuple, mais il est peut-être un peu trop naïf pour réussir en politique.

Le Chœur : Le Peuple, toi, moi, nous. Celles et ceux qui subissent mais qui ne sont pas si dupes.

Le Choryphée : Elle interroge les Grands et les événements. Elle relate, elle informe, dit et raconte. Elle situe l’histoire présente en la plaçant dans le cours de l’Histoire. Conteuse ? Animatrice ? Journaliste ? Elle crée un pont entre la population et les chefs de clans

Le Général Fou : Personnage inviible. Il est l’idée en marche. Philosophe de la lutte par la non-violence. Il est la conscience nouvelle qui fait appel à la responsabilité de chacun pour inventer une société égalitaire, libre, Humaine et juste.

Voir aussi

Le film “DESRANCES” à la salle Canal Olympia le 07 septembre 2019

Le film « DESRANCES » d’Apolline TRAORE passera à la salle CANAL OLYMPIA YENNEGA (Ouaga 2000), le 07septembre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :