Théâtre Populaire Désiré BONEGO : réhabilité à près de 30 millions de FCFA

Théâtre Populaire Désiré BONEGO : réhabilité à près de 30 millions de FCFA

La presse a été prise à témoin des travaux effectués sur le site d Théâtre populaire Désiré BONEGO. C’était le 23 novembre dernier sur initiative du Goeth-Institut de Ouagadougou

Fruit de la collaboration entre l’Institut allemand Goethe et le CDC-la termitière, la rénovation de ce temple culturel vient comme une grosse bouffée oxygène.

Baptisé Théâtre populaire Désiré Bonogo par le président SANKARA en mémoire de Désiré Bonogo, décédé le 3 décembre 1985, ce lieu a résisté aux intempéries malgré la broussaille, et autres nids de serpents.  Après des travaux à hauteur de 30 millions de francs CFA, c’est un lieu de nouveau accueillant et près à l’emploi. « «Nous sommes très satisfaits des travaux qui ont été réalisés sur ce site. Cela sera un cadre idéal pour les artistes de mieux échanger et d’organiser des concerts », a déclaré le Directeur du Goeth institut.



Et Esther SOME,  Coordonnatrice du CDC-la termitière d’apprécier l’initiative qui, pour elle tombe à point avec déjà des activités qui  inaugureront le nouveau Théâtre populaire. «Dans les prochains jours, une série d’activités notamment des formations et des spectacles seront organisés pour le bonheur des artistes et de la population», a-t-elle laissé entendre.

Et c’est déjà parti pour  le 26 novembre à 19h00 avec le spectacle final sous la direction artistique de Salia Sanou, avec la présence de Hawa Boussim et  Malika la Slamazone et bien d’autres artistes

En rappel, le Théâtre populaire de Ouagadougou a été officiellement inauguré par le ministre délégué à la Présidence du Faso, Blaise Compaoré, représentant le président du Faso, le Capitaine Thomas Sankara, en mission au 22e  Sommet de l’OUA à Addis-Abeba, et l’Ambassadeur de la République démocratique de Corée, en présence de Watamou Lamien, ministre de l’Information et de la Culture.

Gwladys RoseMonde (GRM)

Leave a comment

Send a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *