Accueil / A la Une / Africajarc 21è édition : La programmation musicale du 20 juillet 2019

Africajarc 21è édition : La programmation musicale du 20 juillet 2019

Ce 20 juillet la grande scène de Cajarc etait noire de monde! En tête d’affiche l’hommage à Cesaria Evora, la diva aux pieds nus du Cap vert et Bonga, un artiste engagé angolais. 

En première partie, a presté le groupe Abou Diarra. Ses sonorités mandingues croisant les “blues” qui ont tenu en haleine une importante foule. A la fin de leur prestation, le maitre de cérémonie, le journaliste Soro Solo, a dû rappeler le groupe réclamé avec insistance par le public pour une dernière chanson.

 

Après Abou Diarra, place à un vibrant hommage à Cesaria Evora, disparu en décembre 2011. Son répertoire a été gaiement et nostalgiquement revisité par Cesaria Evora Orchestra, composé de chanteurs et musiciens ayant accompagné l’artiste. Au menu également de l’hommage, figurent des chansons composées par les membres de l’orchestre pour l’illustre disparue, avec parfois des messages personnels à leur idole. Une belle communion entre l’orchestre et le public pour faire revivre cette  icône de la musique cap verdienne!

Le dernier concert fut celui de l’infatigable Bonga, de son vrai nom Jose Adelino Barcelo De Carvalho, artiste angolais de renom. Il a fait danser ses fans et le public au son de sa dikanza et econgas. Mélange de musiques populaires, portugaises et des influences latino cap-verdiennes et africaines. Le concert était ponctué d’anecdotes drôles sur les relations humaines de “l’époque” qui diffèrent de l’époque actuelle. Également partagée sur scène quelques expériences marquantes qui ont arraché des sourires et des rires au public.

La soirée s’est poursuivie au bar de nuit au niveau de la gare pour les plus fêtards avec aux commandes un Dj set Ekabe.

Arlette HIEN épouse BROSSARD

 

Voir aussi

Voie de contournement de Ouaga : Qui doit dédommager les déguerpis ?

Qui doit dédommager les populations dont les propriétés ont été touchées par la voie de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :