François COULIDIATY : "Pour mériter notre nom « d’Hommes intègres"

François COULIDIATY : "Pour mériter notre nom « d’Hommes intègres"

Conjuguer les efforts de chaque Burkinabè dans la lutte contre le terrorisme telles sont les propositions faites par de nombreux burkinabè. Nous vous faisons écho de celles de Martin ZONGO, Directeur administratif du Carrefour International du Théâtre de Ouagadougou CITO) et d’un autre lecteur François COULIDIATY, un libre penseur. Leurs propos qui sont parvenues à notre rédaction interpellent le bon sens de tout un chacun pour une issue heureuse à la crise que traverse notre pays.

Dans un premier temps nous vous proposons de lire la contribution de François COULIDIATY, celle de voir les burkinabè s’unir et justifier à travers cette union sacrée,  le précieux Nom  » Hommes intègres  » que l’inénarrable Thomas Sankara nous a légué. Lisez-plutôt !

Dans le concept des voix qui se l’élèvent à propos de la situation sécuritaire qui prévaut dans notre chère patrie ; je joins la mienne dans l’espoir de voir les burkinabè s’unir et justifier par là le précieux Nom que l’inénarrable Thomas Sankara nous a légué :’’  Hommes intègres ‘’.



Martin ZONGO: « proposition que l’exemple de sacrifice pour l’effort de guerre vienne d’en haut « 

Lire aussi : Oppositions et propositions d’hommes de culture.

En effet, j’ai mal; mais ni à la tête, ni au ventre. Mais j’ai mal à mon Burkina Faso.

  • J’ai mal parce que des fils du Burkina vendus à des gens sans foi ni loi, venus d’on ne sait où, ont pris des armes contre leurs propres pères…
  • J’ai mal parce que mes frères soldats tombent comme des mouches sous l’effet d’un insecticide.
  • J’ai mal parce que les burkinabè sont incapables de taire leurs rancœurs, s’unir et comme un seul homme faire face à un fléau qui est le terrorisme.
  • J’ai mal parce que certains tentent d’exploiter la situation à des fins politiciennes.

Beaucoup de déclarations faites par des leaders politiques sont inacceptables.

Comment un burkinabè qui a une stratégique pour finir avec le terrorisme, demande d’abord la démission de son Président? Plusieurs analyses sont possibles. Mais j’éviterais de le faire pour ne pas jeter d’huile sur le feu. « Que celui qui a de l’intelligence calcule le nombre de la bête : Apocalypse  13 ; 18. »

Peuple du Burkina, soyons vigilants et responsables. En 2014, nous avons exigé le départ de Blaise Compaoré et nous avons réussi. Ce fut une lutte mémorable (pensée pieuse pour les victimes). Nous avons réussi à faire une transition correcte qui a passé la main au régime actuel. Mais avant cela, sous la transition, une tentative de coup d’Etat a failli déstabiliser le pouvoir, mais la ténacité des uns et des autres a réussi à remette la démocratie sur les rails. Pourquoi réclamer maintenant ce putschiste d’hier que nous avons décrié. Soyons raisonnables.

Voulons-nous tuer pour la deuxième fois toutes ces victimes qui sont tombées parce que s’opposant à ce lâche coup d’état?

Si à chaque fois qu’il y a un problème, nous demandons la démission du président, c’est notre développement qui en prendra un coup.

Le terrorisme, c’est l’affaire de tout un peuple et non l’affaire d’un président ; L’actuel locataire de Koosyam a été démocratiquement élu ; même si certains le conteste. Feu Norbert Zongo a dit ‘’tout peuple mérite ses dirigeants!‘’  Alors en bon démocrates, rangeons nous derrière notre Président et nous vaincrons.

Que tous ceux qui ont des idées et des Stratégies, proposent des solutions.

Moi je ne m’y connais pas en matière de guerre, (Eh oui c’est une guère même si elle est atypique), mais je propose ce qui suit :

  • Que le Président du Faso lance’’ l’appel de Ouagadougou ‘’ a tout Burkinabè quelque soit son rang social et ou qu’il se trouve à participer d’une manière ou d’une autre a la lutte contre le terrorisme.
  • Que soit mis en place un conseil national de lutte contre le terrorisme composé comme suit :
  • FDS en majorité
  • Membres de partis politiques (majorité – opposition)
  • Organisations de la société civile
  • Coutumiers
  • Religieux
  • Instituer une caisse ‘’contribution volontaire a l’effort de guerre’’.
  • Outiller conséquemment nos braves Soldats.
  • Constituer des comités de vigilances et d’alertes dans toutes les communes du Burkina.

Avis à tous Burkinabè fière de l’être, le monde entier nous regarde pour voir si nous répondons véritablement à notre nom ‘’ Homme »Intègre ». Un homme intègre se doit d’être valeureux  sinon son intégrité n’aurait aucun sens.

Le remède à mon mal ne se trouve dans aucune pharmacie. Il a pour Nom ‘’Peuple debout !’’. Et ensemble nous pourrons dire ‘’que la victoire soit ‘’ et la paix s’installera.

J’en appelle au civisme et à la bonne volonté de tous.

Que l’Amour et la paix de Dieu le père soit avec vous.

La patrie ou la mort nous vaincrons.

NB : Je ne fais pas de politique politicienne, je n’appartiens a aucun parti politique, c’est mon point de vu et il vaut ce qu’il vaut.

François COULIDIATY : libre penseur

Leave a comment

Send a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *