Accueil / " C'est pas interdit... ! " / Oumou’C ne porte pas de perles (Baya) à la taille !

Oumou’C ne porte pas de perles (Baya) à la taille !

Réflexion : Le monde des affaires est réticent à investir dans le cinéma, la mode, la musique bref… dans la culture pour tout dire. Et pourtant, personne n’ignore aujourd’hui l’importance de la culture en tant que garante de paix, de cohésion sociale et de stabilité dans un pays. Notre jeunesse qui en a pris conscience que l’Etat-mère ne peut plus tout faire s’est lancé depuis quelques années dans l’entreprenariat privé. C’est le cas de Oumou COMPAORE dit Oumou’C et de sa partenaire Mariam THIAM qui, à l’instar d’autres jeunes veulent apporter leur pierre à l’édification de la société à travers la création de l’agence “Models and Events Agency”.

.

Depuis deux ans en effet, les deux mannequins femmes portent ensemble un projet innovant, celui d’inculquer à la petite enfance des valeurs que l’école coloniale n’avait jusque-là intégré dans le programme scolaire. Il s’agit de l’organisation d’événementiels pour accélérer le développement psychologique de l’enfant à travers un certain nombre d’activités d’éveil. Nous pensons que c’est une chance d’avoir de jeunes dames dynamiques comme Oumou’C et Mariam Thiam qui refusent d’emprunter la courte échelle (la facilité) pour se bâtir une tour d’ivoire. Mieux, elles acceptent mettre leurs expériences et leur synergie en commun pour tirer les plus jeunes vers le haut en organisant des événementiels, des canaux idéaux à même d’offrir de l’emploi aux jeunes mannequins et aux hôtesses.

Oumou COMPAORE Alias Oumou’C

Mais leur action n’aura véritablement d’impact considérable que si dans le même élan les opérateurs économiques, les institutions ministérielles publiques ou privées, les organisations féminines militantes pour l’autonomisation financière de la femme et tous ceux qui croient à la femme, accompagnaient le processus enclenché par ces deux dames. Il y a des signes qui ne trompent pas et il faut croire aux femmes …

“En ce qui me concerne, il est hors de question de parler de droit de cuissage; ce n’est pas possible !”

Le développement solidaire et la résorption du chômage tant cher à tous les pays du monde tient à ce prix.

En attendant la 2ème édition de Ouaga Fashion KID” qui, nous espérons sera meilleure que la première en termes de soutien financier, voici les questions à notre championne :

Lire aussi : ” Je serai toujours dure avec les hommes tant que leur comportement ne cadrera pas avec mon éducation”.

Quel sens donnez-vous au port du collier de cheville ?

C’est juste décoratif. Ça me plait bien. Certains ramènent cela à des histoires de filles qui cherchent des hommes. Chacun a son petit dada là-dessus !. Certaines aiment les “baya”. Moi par contre, je n’en porte pas bien qu’ils soient couramment portés au Mali, le pays qui m’a vue grandir !”.

Mais savez-vous que les gens n’ont pas une bonne interprétation de ce bijou au pied ?

Oui ! Mais il faut que les gens arrêtent ces idées-là. C’est juste là pour faire joli, c’est tout.

 

 

Votre copain l’accepte-t-il ?

Le port du collier de cheville, une pratique qui divise..

Oui, il l’adore d’ailleurs. C’était cassé entre temps et il m’a dit de le remettre.

Quel est votre met préféré ?

 Le tô, sauce gombo frais et sauce tomate.

L’homme idéal ?

Je n’ai pas d’homme idéal, je veux quelqu’un de bien, les personnes qui ont de l’empathie, de la sympathie, qui savent se mettre à la place des autres. Je ne me mêle pas des filles qui disent qu’elles veulent un homme grand, gros, court…

Etes-vous jalouse ?

Non, j’ai grandi dans une famille polygame où les femmes s’entendaient bien. Mon rêve est d’épouser un homme marié même à deux ou trois femmes. Mais je veux juste qu’il soit droit et juste, qu’il ne préfère pas une au détriment de l’autre.

Rancunière ?

Un peu,

Vous n’oubliez jamais le mal qu’on vous fait ?

 Jamais !

Comment le manifestez-vous ?

Je m’éloigne, je ne suis pas quelqu’un qui vais chercher à me venger. Ça me ferait même mal de prendre mon temps pour manigancer quelque chose. J’aime réfléchir et prendre mon temps pour faire du bien.

Êtes-vous nerveuse ?

Un peu

Qu’est-ce qui peut vous mettre sur vos orbites ?

Quand on joue avec ma patience !  Quand je vois que quelque chose est une évidence et que la personne ne le fait pas. Là ma patience a des limites.

Qui est votre mannequin de référence ?

Je commence par une burkinabè Géorgie BADIEL. Je la respecte beaucoup, on a eu l’occasion d’échanger et j’apprécie vraiment sa manière d’être et le combat qu’elle mène pour le Burkina.

Quelle est la ville du Burkina que vous aimeriez découvrir ?

C’est la ville de Banfora, je l’ai déjà visitée et j’ai adoré. Ça m’a fait du bien.

Et à l’extérieur du Burkina ?

Alger.

Signe Astral :

Bélier

Votre date anniversaire ?

30/mars

Quel joli mot ou belle phrase agréable que vous aimeriez qu’on vous chuchote quotidiennement à l’oreille ?

Aucune idée !

Rappelons que notre belle invitée aime la télé et adore les dessins animés. L’astuce est donc bien trouvée pour ceux qui souhaiterait l’invitée. Ils n’auront qu’à chercher seulement le programme du  dessin animé ” Thom and Jerry” pour qu’elle morde à l’appât !

Propos recueillis par ArtistesBF

Lire aussi : Les témoignages révoltants de Oumou’C

Voir aussi

Deuil national: La gendarmerie fait taire la musique dans un bar à Solenzo

Ouagadougou, 9 nov. 2019 (AIB) – La gendarmerie de Solenzo, dans la province des Banwa, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *