Accueil / A la Une / Exposition aux Ateliers Maaneere, les Regards croisés de quatre artistes plasticiens

Exposition aux Ateliers Maaneere, les Regards croisés de quatre artistes plasticiens

“Devenir visibles les uns aux autres”, c’est le thème de l’exposition collective qui s’est ouverte ce 16 novembre 2019 aux Ateliers Maaneere. A travers cette expo vernissage, quatre artistes plasticiens : Abou SIDIBE, Christophe SAWADOGO, Soren FRIIS  et de Frod Steinike respectivement du Burkina Faso et du Danemark croisent leurs regards sur deux mondes différents.

C’est une exposition-vernissage qui se veut singulière en ce sens qu’elle met en exergue les regards croisés de quatre (04) plasticiens (2 danois et 2 Burkinabè) à travers une création artistique. Malgré l’absence des deux artistes plasticiens danois, l’exposition qui se déroule aux Ateliers Maaneere  a drainé du monde.

Décrypter à travers des images, des peintures, des sculptures en bois les messages qui s’y cachent, tel a été l’exercice tout aussi plaisant qu’amusant aux Ateliers Maaneere. Chaque visiteur y va donc de sa découverte, de sa perception et bien entendu de son interprétation.

“Ce que j’ai apprécié le plus, ce sont les 2 grands tableaux en tôles ondulées où il y a plein de jeux de couleurs. Habituellement, j’avais du mal à interpréter les messages face à des tableaux. Mais avec ces tableaux en tôles, je me suis demandé comment l’artiste a fait pour obtenir ce jeu de couleur. Quand je les regarde, c’est très joli “, s’exclame cette étudiante à l’école supérieure de théâtre Jean Pierre GUINGANE.

“Je vois aussi un billet de 500 frs dans une bouteille. Alors, dès que je pose mon regard sur cette sculpture en bois, c’est le billet de 500 frs qui me tape à l’œil !”, poursuit-elle

 Lire aussi : ” Qui sont les initiateurs de l’exposition collective.?”.

Pour certains professionnels du milieu tel Lucien HUMBERT de la Villa YIRI SUMA, l’exposition dévoile tout un regard différent. Pour ce visiteur averti, tout dépend de la perception et de la sensibilité de chaque visiteur face à ces images.

“Là, je trouve qu’on a des regards différents. On s’aperçoit que ces œuvres se parlent… Mais en fait, c’est nous qui les faisons parler”, explique HUMBERT qui soutient d’ailleurs que “c’est une très belle occasion qui nous a été donnée afin que nous ne regardions pas tout de manière uniforme mais que nous puissions combiner et adapter nos habitudes de vision et de langage avec plusieurs éléments”.

Lire aussi : la critique de Lucien Humbert /”.

Pour cette ressortissante danoise, c’est avec plaisir dit-elle, qu’elle visite l’exposition.

C’est avec grand plaisir de voir cette collaboration entre artistes Burkinabè et Artistes Danois, de voir ce qu’ils ont pu ressortir dans une même thématique et comment des perspectives différentes peuvent donner des expériences différentes pour chacun.

Ce qui m’a marqué, c’est la diversité et la curiosité qu’on a à découvrir à travers les œuvres de chaque artiste.

Aux Ateliers Maaneere, c’est aussi le rendez-vous avec divers objets suffisamment symboliques (vieux plats, chaussures usagers et bois de chauffe).

Propos recueillis par Patrick COULIDIATY

Voir aussi

59ème anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso : Message du Président du Faso

Voici le Message de son excellence monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *