Accueil / A la Une / Tourisme : Une liste de sites et attraits touristiques mis à la disposition du public

Tourisme : Une liste de sites et attraits touristiques mis à la disposition du public

Dans le cadre de sa mission de valorisation du patrimoine touristique, la Direction Générale de la Valorisation et de l’Aménagement Touristique (DGVAT) a officiellement  mis à la disposition du public trois supports qui participent à la promotion des sites et à la diffusion du potentiel touristique. La présentation des différents supports a eu lieu  ce 20 février 2020  à la DGVAT au cours d’une conférence de presse.

Selon les statistiques de l’année 2018, les recettes globales du tourisme au Burkina sont estimées à 69,3 milliards de FCFA soit une progression de 3% par rapport à 2017. Et au niveau national, près de 418 927 personnes vivent directement ou indirectement de l’activité touristique.

Fort de ce constat, le ministère en charge de la culture entend garder le cap en mettant  à la disposition du public  des documents qui s’inscrivent dans une vision de partage de l’information touristique relative aux attractions de la destination Burkina Faso. C’est autant de choses qui permettront au tourisme burkinabè de mieux se positionner tant sur le plan national qu’international. 

Pour ce faire, 4 zones touristiques couvrant le Centre, le Plateau-central, le  Centre-Ouest et le Centre-Sud ont été inventoriés. Ainsi, près 1080 sites majeurs ont été concernés. 

 Elaboration d’un répertoire des sites touristiques structuré en trois principales parties avec pour chacune une description précise.

La réalisation de cartes touristiques présentant les différentes zones touristiques et selon leur nature. Outre les cartes physiques, un module de visualisation cartographique des sites touristiques a été développé et est disponible en ligne à travers l’application UMAP.

Au regard du grand travail abattu, la Directrice  Générale de la Valorisation et de l’Aménagement Touristique, Monique Ouedraogo/Ilboudo souhaite  un accompagnement de la presse et des acteurs culturels afin de sensibiliser et encourager le tourisme interne. “Face aux attaques terroristes et des pays qui déconseillent la destination Burkina Faso, je tiens à dire que la carte touristique n’a pas changé de couleur pour moi. En réalité, il s’agit d’une question de communication, une chose est de dire que la destination est déconseillée et l’autre est à notre niveau et nous souhaitons communiquer de façon efficace et positive en disant que notre destination est fréquentable car les dispositions sont prises par le gouvernement pour permettre la fréquentation des sites. Malgré ce qui se dit, c’est à nous burkinabè de pouvoir le prouver par un élan patriotique en visitant  davantage nos sites” a confié la Directrice.

Fatim BARRO

Voir aussi

Déclaration de la ligue des consommateurs du Burkina Faso (LCB)

Le 09 mars 2020, l’ensemble du peuple burkinabè a accueilli avec stupeur l’annonce de deux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *