Accueil / A la Une / Cinéma : Redonner un regain d’activités dans les salles.

Cinéma : Redonner un regain d’activités dans les salles.

Les mutuelles des travailleurs de la Direction générale du cinéma et de l’Audiovisuelle (DGCA), du Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou (FESPACO) et de l’Institut supérieur de l’image et du son-studio école (ISIS-SE) ont invité l’ensemble du personnel du ministère de la Culture, des arts et du tourisme et les amoureux du cinéma à une séance de projection cinématographique. C’était ce mercredi 12 février 2020 au ciné Nerwaya avec à l’affiche le long-métrage « Une vie de rêve » du réalisateur Abdoul Aziz Nikièma.

C’est dans l’optique de promouvoir et accroître la fréquentation des salles de cinéma que cette soirée à été initiée par les responsables en charge du cinéma.

Selon Hamadé MAIGAL, porte-parole des membres des trois mutuelles, Il n’y a personne qui puisse mieux donner l’exemple que les agents en charge du cinéma et de l’audiovisuel.

“Nous avons constaté un manque d’engouement dans les salles de cinéma. Alors, nous souhaitons amener les gens à fréquenter de nouveau les salles parce que le cinéma vit à partir  des entrées en salle.  Et si nous ne faisons rien pour qu’on retrouve un regain d’intérêt dans la fréquentation des salles, ça veut dire qu’à un moment, les salles vont se fermer progressivement et il n’y aura plus d’exploitation cinématographique. Et c’est  par cette action que nous voulons apporter un soutien considérable à la production cinématographique.”

 

Quant à  Dramane Konaté, Conseiller technique et représentant du Ministre en charge de la culture, ”cette activité est une très belle initiative et  souhaitons que ce déclic des trois mutuelles puissent perdurer sur le long terme. Pour lui, réhabituer à nouveau les burkinabè a fréquenter  les salles de cinéma est très important car cela leur permettra de rêver à nouveau vu la situation nationale du pays.

Il a également ajouté qu’une créativité beaucoup plus accrue sur la paix pourrait être un plus pour la cohésion sociale”.

 

Au cours de cette soirée cinématographique, trois films ont été projetés à savoir  un film documentaire sur l’ISIS-SE,  un court-métrage ” Le drame de nos peurs ” et  un long-métrage ”Une vie de rêve” d’Abdoul Aziz Nikièma.

 

Fatim BARRO

 

 

 

 

Voir aussi

Florencia_ADOUABOU, 4 ème album , "grace à Dieu tout va bien"

Musique : “Grace à Dieu tout va bien”,  4ème album  du chantre Florencia ADOUABOU

Le chantre Florencia ADOUABOU a présenté à la presse son 4ème  opus intitulé “Grace à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *