Accueil / A la Une / L’ABASSEP lance un appel à la solidarité en faveur des victimes des attaques terroristes

L’ABASSEP lance un appel à la solidarité en faveur des victimes des attaques terroristes

Préoccupée par la situation sécuritaire du Burkina, l’Association Burkinabè d’Assistance et de Secours Populaire (ABASSEP) lance un appel à la solidarité en faveur des déplacés internes en détresse, victimes des attaques terroristes. L’appel a été donné au cours d’une conférence de presse tenue ce mardi 15 octobre 2019 au siège de l’association.

Le Burkina est victime depuis quatre années d’attaques terroristes qui ont engendré près de 600 décès (militaires et civiles compris) et le déplacement d’environ 290 000 personnes vers des centres de réfugiés. Outre ce triste constat 600 000 personnes n’ont plus accès aux services de santé et plus de 326 152 élèves déscolarisés du fait de la fermeture des écoles liées aux violences, à la fuite des fonctionnaires chargés de l’animation de ces services.

Au regard de l’ampleur de la situation, l’association note avec regret l’insuffisance des aides du pouvoir public. “Le constat que l’on peut faire à la date du 25 septembre 2019 est que 30% seulement des fonds estimés à 120 milliards ont été mobilisés et ne pourront profiter seulement qu’à 28% de personnes nécessiteuses.

Face à cette situation, un sursaut patriotique est nécessaire “ pour pallier aux insuffisances des actions publiques et du soutien des partenaires de développement”, déclare le Secrétaire Général de l’ABASSEP. Pour ce faire, l’association a lancé un appel depuis le 11 octobre 2019, un appel à la solidarité nationale en faveur des populations déplacées internes et de toutes les populations qui sont affectées par l’insécurité et la violence dans notre pays”, précise le Secrétaire Général Dr Salam SAWADOGO.

L’objectif a -il ajouté “est d’interpeller la conscience collective sur le drame humanitaire qui se joue dans le pays afin de mobiliser toutes les ressources disponibles tant en nature qu’en espèces pour contribuer à soulager les populations en détresse. Nous ne pouvons pas continuer à vivre comme si de rien n’était, à considérer cette situation actuelle comme une situation normale. Nous ne pouvons pas continuer à vivre, à boire de la bière, à manger continuellement nos brochettes et nos poulets alors qu’une partie de notre peuple traverse des situations très difficiles. Individuellement, nous ne pouvons pas grand-chose mais dans la solidarité nous pouvons aider ces populations en détresse.”

Toutefois, l’ABASSEP se réjouit de la disponibilité de certaines communautés qui se montrent accueillante et bienveillante à l’égard de certains déplacés. “C’est le cas des populations de Kongoussi qui, malgré leur dénuement et la cherté de la vie, ont porté secours aux déplacés. Cette solidarité des populations s’est faite de façon spontanée et cela est à saluer et à encourager”, s’est réjouit le représentant de l’association.

Pour tout renseignement et pour vos dons l’association est joignable au numéro suivant : 70 03 27 76.

Fatim BARRO

Voir aussi

Deuil national: La gendarmerie fait taire la musique dans un bar à Solenzo

Ouagadougou, 9 nov. 2019 (AIB) – La gendarmerie de Solenzo, dans la province des Banwa, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *