Accueil / A la Une / RIPO  2019 : ” une entreprise, une œuvre !”

RIPO  2019 : ” une entreprise, une œuvre !”

La 3ème   édition des Rencontres Internationales de Peinture de Ouagadougou « RIPO »  a ouvert ses portes ce 02 novembre 2019 au centre culturel Nanéogo situé à Bilbalgho-Samandin. Le vernissage de l’exposition a été présidé par la première Dame du Faso Sika Bella Kaboré patronne de l’édition.

Ouverture officielle des RIPO 2019 

C’est en compagnie du Secrétaire général du ministère en charge de la culture que Madame Sika KABORE a procédé à la coupure du ruban symbolique de cette 3ème édition des RIPO. Pour la présente, c’est près d’une soixantaine d’œuvres qui sont exposées à l’espace culturel Nanéeogo.

Visite de l’exposition IN

La finition, la qualité et la thématique des œuvres sont autant de points qui n’ont pas laissé indifférentes la Première DAME.  Après le Fespaco, le SIAO et bien d’autres évènements déjà existants, la première Dame se réjouit de l’initiative que sont les RIPO. « Je suis heureuse que Ouagadougou ajoute une nouvelle corde à son arc. J’ai été également heureuse de voir tous ces artistes qui sont venus d’ici et d’ailleurs malgré le contexte actuel dont on parle tout le temps”.

Tout en reconnaissant la richesse de l’exposition, Madame SIKA KABORE est d’avis que “ La culture et l’art ne doivent pas rester figer mais qu’ils doivent être partagés afin de pouvoir s’enrichir de l’apport des autres cultures. »

Suzanne Ouedraogo, la promotrice

La promotrice Suzanne OUEDRAOGO a quant à elle souligner le caractère fédérateur des RIPO qui est de rapprocher les différents acteurs de la peinture mais aussi de susciter et promouvoir un dialogue permanent entre toutes les formes artistiques et les décideurs politiques.

Comme innovation majeure à retenir pour cette édition, c’est le concept « une entreprise, une œuvre ». En effet, le 9 novembre 2019, une vente aux enchères des différents tableaux sera organisée dans le but de permettre aux sociétés et aux institutions de la place d’acquérir des œuvres pour ainsi se positionner en termes de valeur ajoutée et d’attractivité commerciale “, nous apprend le promotrice.

Centre Nanéeogo , exposition OFF

En attendant cette date, les fans et les amoureux de la peinture pourront tout au long de l’exposition se “rincer les yeux” à la rue marchande et apprécier les prestations musicales.

Fatim BARRO

Voir aussi

Covid-19 : Le Premier ministre burkinabè évalue les mesures sociales prises par le Chef de l’Etat

Le Chef du Gouvernement, Christophe Joseph Marie Dabiré, a présidé dans la matinée de ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *