Accueil / A la Une / U-Report Burkina : Le comité de pilotage fait l’état des lieux.

U-Report Burkina : Le comité de pilotage fait l’état des lieux.

Les membres du comité de pilotage du Projet “U-Report Burkina” étaient en session ordinaire ce vendredi 17 janvier au centre d’évaluation et de formation Professionnelle de Ouagadougou (CEFPO). Objectif, évaluer la mise en place de cette plate-forme qu’est “U-report” placé sous tutelle du Ministère en charge de la Jeunesse.

U-report Burkina
De G à D : Le représentant de l’UNICEF, le DG de la Jeunesse et de l’Education Permanente, et le Directeur de la Vie associative

Lancé en 2015, U-Report est une initiative de l’UNICEF dont l’objectif est de permettre une large participation des jeunes au processus de développement du Burkina. C’est entre autres engager les jeunes dans un dialogue constructif pour le développement du pays. Par une simple inscription au 33 50, la plateforme permet au souscripteur d’accéder à la plateforme et aux échanges via des SMS gratuits entre jeunes sur des thématiques données. La plateforme qui fonctionne comme un outil de sondage au regard des points de vue des uns et des autres pourrait également orienter les politiques dans leur prise de décision.

U-report
Au total, c’est près de 35 membres conviés

Cinq ans après le lancement de la plate-forme, ses membres évaluent aujourd’hui le chemin parcouru. Ainsi, les participants à travers une rencontre tenue ce 17 janvier 2020, ont fait l’état des lieux de la plate-forme et par la même occasion, ils ont égrainé les acquis, les difficultés rencontrées et les défis à relever.

En termes d’acquis, le Directeur de la Vie Associative et des Infrastructures de Jeunesse Camille TAMALO évoque entre autres l’implantation des cellules relais “u-report” dans les 13 régions du Burkina et plus de 54 000 inscrits sur la plateforme sur une projection de 80 000 au départ.

La mobilité des membres, la faible couverture du réseau téléphonique sur l’ensemble du territoire national, le manque de suivi des sondages et l’insuffisance de fonds d’appuis aux clubs” U-report” sont autant de difficultés qui entravent selon Camille TAMALO, la bonne marche du U-Report”.  Pour TAMALO, il y a donc nécessité de relever le défi. Et à ce titre, le Directeur de la Vie Associative et des Infrastructures de Jeunesse propose :

  • de  travailler à vulgariser et à s’approprier la plate-forme par les jeunes,
  • installer des clubs “U-report” dans les 338 communes et dans les 19 arrondissement restants,
  • valoriser les résultats des sondages.

Dans l’ensemble, c’est un bilan satisfaisant selon le Directeur Général  de la Jeunesse et de l’Education Permanente (DGJEP).

U-report
Larba PILGA, Directeur Général de la jeunesse.

“Vous savez que “U-Report est une initiative qui est appuyée par l‘UNICEF et le ministère de la Jeunesse. L’initiative a été développée depuis 2015 et lancée en fin Mars 2016. La plate forme permet aux jeunes, aux adolescents d’échanger effectivement sur des questions qui les préoccupent et aux administrateurs de la plateforme de faire régulièrement des sondages pour consulter les jeunes par rapport aux différentes thématiques. Le Ministère la Jeunesse en collaboration avec l’UNICEF ont donc  pris l’engagement de redynamiser l’équipe de gestion”, a déclaré Larba PILGA, Directeur Général de la jeunesse.

Il est à noter qu’une deuxième rencontre est prévue pour le  21 janvier 2019 afin de réfléchir sur la programmation 2020.

Artistes.BF

Voir aussi

Florencia_ADOUABOU, 4 ème album , "grace à Dieu tout va bien"

Musique : “Grace à Dieu tout va bien”,  4ème album  du chantre Florencia ADOUABOU

Le chantre Florencia ADOUABOU a présenté à la presse son 4ème  opus intitulé “Grace à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *