Littérature : Cri d'espérance, un ouvrage sur la protection environnementale

Littérature : Cri d'espérance, un ouvrage sur la protection environnementale

Frère Ignace Guietwendé OUEDRAOGO  a présenté son deuxième ouvrage qui s’intitule  »Cri d’espérance : sur des syllabes de mots en rage ». La cérémonie de dédicace s’est déroulée au Centre d’accueil Loretto de Ouagadougou.

 »Cri d’espérance : sur des syllabes de mots en rage »  est un recueil de 28 poèmes, subdivisé en deux parties  et qui compte 73 pages . Dans cet œuvre, l’écologie est abordée à dessein pour un meilleur respect et de sauvegarde de l’environnement.

Religieux à la base, éducateur et acteur du monde associatif, l’auteur s’est inspiré de Laudato si’ (italien central médiéval pour « Loué sois-tu ») qui est la seconde encyclique du Pape François ayant pour sous-titre « sur la sauvegarde de la maison commune ». Cette encyclique est consacrée aux questions environnementales et sociales, à l’écologie intégrale, et de façon générale à la sauvegarde de la Création.

La question de sauvegarde de l’environnement a toujours taraudé l’esprit de cet acteur associatif qu’est le Frère Ignace Guietwendé OUEDRAOGO. La problématique a toujours été  présente dans l’esprit de bon nombre de burkinabè. « Mais que devons-nous faire avant qu’il ne soit trop tard? » s’interroge -t-il . Chacun poursuit Frère Ignace, peut agir pour changer l’ordre des choses. Ainsi, « en famille tout comme dans nos institutions étatiques et jusqu’au sommet  de la pyramide,  nous pouvons changer les mentalités, revoir et revisiter courageusement les programmes pour qu’à l’école, on puisse intégrer de nouveaux programmes de formation, d’éducation et d’écocitoyenneté »..

Pour l’écrivaine Heidi KAM, « l’œuvre  est digne d’intérêt car riche en enseignements.  »À travers cette œuvre, l’auteur aborde une thématique riche et variée qui résonne comme une éthique environnementale fondée sur des valeurs de résilience pour notre cosmos, notre espace vital.  On a la prise de conscience que notre planète terre est en danger. Le questionnement sur les agissements de l’homme par rapport à l’écologie et quel monde souhaitons-nous laisser à nos enfants. Et enfin, le devoir de s’engager à travers une action concrète en faveur de l’écologie.

De l’avis du  Pr Albert OUEDRAOGO  »c’est un texte militant qui vise à conscientiser les uns et les autres sur la nature et sur notre responsabilité collective vis à vis de ce qui est en train de se passer. C’est vrai que la catastrophe n’est pas pour demain  mais elle n’est pas loin au rythme où vont les choses nous sommes plus proche de la catastrophe que de l’embellissement. Alors il est grand temps que chacun de nous prennent conscience que la terre est généreuse mais avec ses limites. Ce que nous faisons aujourd’hui, nous pouvons le payer très chers pour les générations à venir. Donc, ce texte qui nous interpelle et qui nous demande un changement de mentalité est vraiment un acte citoyen que l’auteur vient de poser. Je souhaite qu’à la sortie de cette cérémonie de dédicace que nous soyons plus sensibilisés à la question écologique.

Quant au Provincial des frères de la Sainte Famille, le Frère Julien ZOUNGRANA, le frère Ignace a voulu par ce recueil, intensifier l’interpellation du Saint père. A travers ces poèmes, le Frère Ignace nous invite à ce même amour pour notre environnement sans lequel notre vie serait impossible. Tout en félicitant le confrère Ignace pour ce chef d’œuvre, j’invite chacun-e à accompagner notre frère dans cette sensibilisation en achetant le livre pour soi-même et même  pour les autres. Puisse cette œuvre contribuer à ralentir le massacre de notre cadre de vie et de tout ce qui existe autour de nous et pour notre bien-être. »

 »Cri d’espérance : sur des syllabes de mots en rage » a été édité par la maison d’édition CEPRODIF et coûte 3 000 FCFA. C’est la seconde œuvre après  » Le charme de l’innocence », une première parue en 2016

Fatim BARRO

Leave a comment

1 Comment

  1. Merci à artistesbf.org pour cette belle page d’introspection et de sensibilisation sur la sauvegarde de notre environnement, notre maison commune. Que cette invite lancée touche profondément nos coeurs et transforme nos modes d’action et de vie pour une écocytoyenneté plus engagée.

Send a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *