Institut Imagine : Atelier de renforcement des capacités des jeunes professionnels du cinéma

Institut Imagine : Atelier de renforcement des capacités des jeunes professionnels du cinéma

Il se tient depuis le 26 juillet 2021à l’Institut Imagine, un atelier de formation de Réalisateurs Techniciens de métier. L’atelier qui vise à doter le Burkina Faso des réalisateurs techniciens de métier regroupe des réalisateurs et des formateurs.

Animé par Gaston KABORE, réalisateur et directeur de l’Institut Imagine, l’atelier a pour objectif global selon le formateur de « raviver à partir du vivier de réalisateur et de réalisatrice que nous avons. Ce projet vise à renforcer les capacités des jeunes professionnels pour qu’ils puissent améliorer la qualité technique, artistique et esthétique des films produits localement et les rendre plus compétitifs sur le plan international »

Au sortir de cette formation, les participants seront capables d’aborder désormais ce métier de technicien de réalisation avec la confiance, l’exigence, la discipline, les connaissances requises mais aussi avec l’humilité et la pleine conscience que le cinéma est avant tout un travail d’équipe dans lequel chaque membre est un maillon indispensable ».

L’initiative qui  est de  l’institut IMAGINE avec le soutien du Fonds de Développement Culturel et Touristique( FDCT) est bien accueillie par les participants qui n’ont pas manqué de saluer le bien fondé et la plus-value d’un tel atelier de formation pour le monde de la réalisation cinématographique : «Le Burkina est dans l’attente de voir son cinéma rebondir et en urgence et donc, il y a un besoin massif de formation dans tous les corps de métier parce qu’il y a des pouls cinématographiques qui ont détrôné sans sourciller le Burkina. On doit donc s’interroger et reconquérir notre place et c’est par des formations comme celle-ci que l’on peut espérer demain positionner le Burkina Faso à la place qu’il mérite », a souligné Monsieur Evariste PODA, participant à l’atelier.Pour Madame YERBANGA, l’occasion lui a été donné d’appendre et de grandir : « c’est une opportunité de capitaliser tout ce que je vais recevoir comme information, partage de connaissances et informations, de pouvoir discuter avec les autres professionnels présents à la formation.Mais aussi de confronter mes idées afin de voir si je suis sur la bonne voie. J’espère en ressortir grandie. »

L’atelier se poursuit tous les après-midi de 14h à 21h et ce, durant deux semaines.

Farida SAWADOGO

Leave a comment

Send a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *