Accueil / Actualités / Reportages / Ouaga Films Lab : la première édition prévue du 19 au 24 septembre 2016

Ouaga Films Lab : la première édition prévue du 19 au 24 septembre 2016

Ouaga Films Lab : la première édition prévue du 19 au 24 septembre 2016
Génération Films a annoncé lors d’un point de presse ce mardi 13 septembre 2016 à Ouagadougou, la tenue de la 1re édition de « Ouaga Films Lab », un laboratoire de développement et de coproduction.


« Initié en mars 2015, Ouaga Films Lab est un laboratoire de développement et de coproduction qui vise à renforcer la compétitivité des réalisateurs et producteurs d’Afrique et à faciliter leur accès aux différents grands laboratoires internationaux, ainsi qu’aux fonds de financement locaux et aux coproductions internationales », c’est du moins ce qu’a indiqué les organisateurs de cet évènement. En effet, pour cette 1re édition, sur 80 projets réceptionnés, 10 projets de longs-métrages de la sous-région ont été sélectionnés dont entre autres 2 du Burkina, 1 du Niger, 3 du Mali.
Les différents genres cinématographiques constituant ces 10 projets sont les films de fiction, les films documentaires et un film d’animation. Les réalisateurs et producteurs de ces projets bénéficieront de formation en scénario, production et pitch par des experts et professionnels. A cet effet, des ateliers de scénario, de production, de monitoring, de pitch vont constituer les activités phares de ces 5 jours de travaux. Il reste à noter que lors des ateliers de pitch, il s’agira pour les porteurs de projet de défendre leur « idée » entre 5 et 10 minutes devant un partenaire pour susciter son financement. À l’issue de cet exercice, 5 prix seront remis aux meilleurs. Pour couronner, une remise de prix va marquer la cérémonie de clôture de cette 1re édition. Il s’agit entre autres de 3 mois de formation en Europe pour la meilleure production, d’une bourse pour le festival de FIDADOC, du prix OIF, du prix UNICEF pour les prix.
ouaga_labs_3.jpgPour le directeur artistique, Alex Moussa SAWODOGO, le festival aura une régularité d’un an lors des 3 premières années et priorise les porteurs de projet d’Afrique de l’Ouest. Après quoi, le public sera définitivement situé sur sa périodicité et sur l’appel à candidature. Selon toujours le premier responsable de ce festival, le projet a été 3 ans en gestation. « On s’est donné 3 ans pour la conception de Ouaga Films Lab et pour la recherche des partenaires. Des partenaires d’ordre financiers et artistiques qui sont dans le milieu depuis très longtemps et qui puissent nous apporter leur contribution intellectuelle, artistique.».
ouaga_lab_4.jpgCette initiative de Génération Films est excellente du point de vue de Gaston KABORE, l’un des mentors de cette édition. Selon lui, cela vient remplir un vide et apporter une réponse nouvelle aux problèmes de la production de films. « Généralement en Afrique, on n’a pas les moyens de donner de l’argent au développement des projets de films », a-t-il poursuivi.
Cette édition sera également l’occasion de découvrir le Talents Films Lab, un programme d’éducation des jeunes aux médias par le truchement du cinéma. Dédié à la jeunesse du Burkina Faso, ce programme s’exécute autour du thème « Jeunesse et citoyenneté » et est axé sur 2 volets. Ce sont « Mon école, mon film d’animation » dédié à 20 élèves des écoles primaires de la commune de Ziniaré et « Talents Lab » qui lui, est destiné à 20 jeunes membres de la Fédération burkinabè des ciné-club et des club RFI de Ouagadougou. Le 1er se déroule du 8 au 18 septembre sur le site du village Opéra de Laongo et le second du 6 au 18 septembre à l’espace culturel Gambidi de Dassasgho.
Bernadette DEMBELE

Voir aussi

Institut Français de Ouagadougou, ” EXPOSITION –Ce que la couleur a à dire

L’Institut Français de Ouagadougou expose à la Rotonde du 16 au 31 octobre 2020, les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *