C’est une première dans l’histoire du Ministère en charge de la culture de réunir d’autres ministres, ou du moins, qu’un ministre en poste rencontre ses prédécesseurs pour bénéficier de leurs conseils.

Réflexion : Le Ministre Jean Emmanuel OUEDRAOGO n’est pas passé par quatre chemins pour rencontrer ses aînés, ceux-là qui l’ont précédé aux ministères de la communication et de la culture. En bon Yadga, il est allé droit au but et en plein jour, plutôt que nuitamment au domicile des uns et des autres, pour solliciter leur soutien. Ce 29 novembre 2022 en effet, il était à l’école de ses prédécesseurs. Objectif, bénéficier des conseils avisés de ses devanciers aux ministères de la communication et de la culture.



C’est une initiative humble et noble qui, au-delà de toute considération partisane et de bord politique, vaut son pesant d’or, au moment où notre pays est à la recherche de ses repères et de cohésion sociale.
Dans le contexte particulier de crise socio-politique que traverse le pays des hommes intègres, aucune bonne initiative n’est de trop pour désamorcer les rancœurs dans l’optique d’unir les anciens et les jeunes.

Une telle union contribuerait à bannir de nos esprits les stéréotypes discriminatoires de « Anciens » et « Nouveaux » ministres pour parvenir à une véritable réconciliation nationale.
Avec cette rencontre, aucun ministre d’une certaine époque ou d’un certain régime ne se sentira désormais laissé pour compte. Et s’il y a réussite, ce sera une victoire collective du fait de la contribution effective de tous les devanciers à l’action de ce ministère.
Vivement qu’une telle initiative, si louable, fasse tâche d’huile et s’enracine dans les annales de la gouvernance de notre cher pays.

La rédaction

Leave a comment

Send a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *