Silvia FERRARIS : Une artiste plasticienne bien pleine

Silvia FERRARIS : Une artiste plasticienne bien pleine

Silvia FERRARIS serait l’artiste que nous pouvons appeler la plasticienne la plus complète. Titulaire d’une maitrise en sciences de la communication, elle est aussi une spécialiste en Art-thérapie. Forte de ses multiples casquettes (danseuse, artiste peintre, éducatrice sociale et passionnée de l’art en général, Silvia FERRARIS  réunit  ainsi tous les ingrédients d’une artiste bien pleine. Pour mieux exprimer ses talents, elle fonde l’Association « Waga Studio ». Pour savoir davantage sur l’artiste et sa passion, nous sommes allés à sa découverte. Voici  son portrait :

Silvia FERRARIS (SF) :  Je me nomme Silvia FERRARIS. Je suis titulaire d’une une maitrise en sciences de la communication. J’ai fait une formation  de trois (03 ans) en Art-thérapie de 2009 à 2011. Je réside au Burkina depuis bientôt 10 ans.

Toutefois, je vais d’abord apporter une correction; parce que je ne suis pas la Fondatrice de « WAGA STUDIO ». Je suis plutôt la Fondatrice de l’Association « WAGA STUDIO » qui, au fil du temps et sous l’impulsion d’autres acteurs culturels ont fondé  le Centre « WAGA STUDIO ». Des années plus tard, j’ai pris le relais du Centre et je l’ai transformé en le ciblant vers les arts et leurs potentiels de développement personnel.

L’objectif de  » Waga STUDIO » est d’offrir  au public burkinabè les arts comme outils et instruments de développement pour toucher le plus possible la population ocale. Souvent, les parents les considèrent comme quelque chose d’inutile sans vraiment croire qu’ils peuvent apporter un plus au développement de l’enfant. Exemple : « Art plastique » signifie déclencher le processus créatif, une chose qui aident à surmonter les obstacles et  certaines difficultés.

Mon parcours professionnel en tant qu’éducatrice spécialisée a débuté en Italie étant donné que je suis d’origine italienne. J’y ai d’abord travaillé dans le social pendant 10 ans au profit des enfants mineurs non accompagnés et dans la réinsertion des adolescents dans les maisons d’accueil. Tout se passait bien jusqu’au jour où j’ai senti le besoin de valoriser d’autres talents cachés en moi.

Silvia FERRARIS : Promotrice de Waga STUDIO

En effet, depuis mon enfance en plus de la danse que j’aimais à l’adolescence, j’étais aussi attirée par les arts plastiques. Après donc ma formation en Art-thérapie, j’ai décidé de prendre une année sabbatique pour découvrir d’autres pays que je n’avais jamais vus parce que pour moi, voyager c’est toujours un plaisir de connaître d’autres cultures. C’est ainsi que je me suis retrouvée  au Burkina Faso où j’ai organisé plein d’ateliers d’art-thérapie en cumulant bien sûr social et arts. Ainsi, à la JIRGUE comme à l’Ecole BAMBIS, je donnais des cours d’atelier et des formations en arts plastiques aussi bien aux enfants qu’aux monitrices de ces écoles.



Avec donc toutes ses activités, l’idée de m’installer définitivement au Burkina me taraudait déjà l’esprit et comme je vivais en couple avec un burkinabè, j’ai finalement opté pour résider au Burkina.

Le désir de former étant toujours là et la demande de plus en plus croissante, je me suis dit pourquoi ne pas  élargir l’offre à d’autres activités. C’est ainsi que j’ai ouvert « Waga Studio » qui regroupe plusieurs disciplines :  Art, sport, Bien être, Cirque, Théâtre, Contes, Fabrication des masques …..

A « Waga Studio », nous organisons également des activités de vacances  tels la danse, les pilâtes et le yoga.

J’organise des danses performances, je peins et je fais des spectacles. C’est dans cette  dynamique que je suis actuellement engagée dont la fonction sociale est de transmettre des questionnements sociaux.

Mon objectif à long terme, c’est de tendre vers un entreprenariat culturel et au  Burkina, il y a  un terrain fertile parce qu’il y a vraiment de la matière.

Leave a comment

Send a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *