REMA 2022 : « Faire de Ouagadougou un lieu incubateur de la musique africaine »

REMA 2022 :  « Faire de Ouagadougou un lieu incubateur de la musique africaine »

Le Top départ de la 5e édition des Rencontres Musicales Africaines (REMA) a été donné ce 1er décembre 2022 à  Canal Olympia OUAGA 2000. Prestations musicales, slams et remises de trophées ont été les moments forts de la soirée.

 » Faire de Ouagadougou un lieu incubateur de la musique africaine « 

Portés par Mohamed Kaboré, alias Alif Naaba depuis 2018, les  REMA sont à leur 5ème édition sous le thème, « Musique africaine, un nouvel écosystème: acteurs, métiers, outils ».

Pour Jean Noël Bonkougou, représentant pour la circonstance le  ministre en charge de la culture, la tenue de cette présente édition des REMA s’inscrit en droite ligne des priorités du Ministère en charge de la Communication et de la Culture.



En effet et selon Jean Noël Bonkougou, le gouvernement de la transition à travers le ministère en charge de la culture accorde une attention particulière au développement des industries culturelles et créatives. Et les REMA ne sauraient être en reste du fait de son impact sur la professionnalisation des métiers de la musique qui sans doute, selon le représentant constitue un levier de développement.

Et le rêve d’Alif NAABA qui était de faire du Burkina  le pays de destination culturelle, de lieu de réflexion et d’échanges autour de l’économie de la musique se dit bien comblé.  « Nous avons rêvé de faire de Ouagadougou un lieu incubateur pour toute la chaîne de la musique africaine », a t-il laissé entendre.

Le promoteur des REMA, Alif NAABA pendant son allocution

Au cours de la cérémonie, de nombreux acteurs culturels ont été honorés par des trophées de reconnaissance pour leur grande contribution à l’éclosion de la musique burkinabè et de la culture en général. Il s’agit entre autres du célèbre promoteur Seydou Richard TRAORE, PDG de Seydoni Production et de bien autres partenaires des REMA.

Le PDG de Seydonni a reçu un trophée

L’évènement qui se poursuivra jusqu’au 3 décembre 2022 affiche un programme riche et diversifié : formations, panels et rencontres professionnelles sont au programme.

Gwladys RoseMonde (GRM)

Leave a comment

Send a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *