Accueil / A la Une / Art: Une exposition de trois artistes burkinabè à l’Institut français de Ouagadougou

Art: Une exposition de trois artistes burkinabè à l’Institut français de Ouagadougou

Le vendredi 12 juin dernier, l’espace la Rotonde de l’institut français de Ouagadougou a accueilli du beau  monde  dans le cadre du vernissage de l’exposition “Alternances”. Les visiteurs ont ainsi découvert  et contemplé les œuvres de trois artistes burkinabè, Nyaba OUEDRAOGO, Siriki KY et Christophe SAWADOGO.

Quelques oeuvres de l'exposition
Quelques œuvres de l’exposition

Dans un contexte particulièrement marqué par le Coronavirus, l’institut français qui avait fermé ses portes par respect aux mesures de restriction a accueilli un trio d’artistes pour un vernissage marquant la reprise des activités . A cette exposition intitulée “Alternances”, était présent  M. Luc HALLADE, ambassadeur français en exercice au Burkina Faso et M. Abdoul Karim SANGO, ministre en charge de  la culture.

Nyaba OUEDRAOGO, artiste Photographe
Nyaba OUEDRAOGO, artiste photographe (en chapeau)

L’artiste Nyaba OUEDRAOGO, dont les photographies sont très prisées des musées anglaises a plongé le public dans l’univers de l’Homme et de ses racines sociales et culturelles.

Expositions artitiques à l'insitut français
Siriki KY (en chapeau) et le ministre Abdoul Karim SANGO

 Siriki KY, quant à lui, a fait ressortir à travers sa forge, des objets de culte et d’adoration des mânes de plusieurs pays qui révèlent  une part indissociable en l’Homme surtout africain.

Christophe SAWADOGO
Christophe SAWADOGO

Le troisième, entre encres sur papier et peintures acryliques sur toile, Christophe SAWADOGO a fait apparaître l’Homme dans sa quête de paix et de stabilité dans un monde désormais secoué de divers maux accablants comme le terrorisme au Burkina Faso.

Quelques oeuvres du vernissage
Quelques œuvres du vernissage

Ces artistes ont mis à profit leur temps de confinement et de réclusion sociale pour faire ressortir des œuvres qui en appelle à l’espoir, malgré une période qui se veut difficile à cause de la Covid19.

L’exposition se poursuit jusqu’au 18 juillet 2020 à 20 Heures.

Voir aussi

Dossier VAO : Le pire est à craindre …

Le Village Artisanal de Ouagadougou (VAO) est privé d’électricité depuis déjà 5 jours. Cette interruption …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *