Accueil / A la Une / “Fina Tawa”, premier album de l’artiste Sydyr

“Fina Tawa”, premier album de l’artiste Sydyr

L’artiste Sydyr a présenté à la presse ce 19 octobre 2019 son tout premier album intitulé “Fina Tawa”. La cérémonie de dédicace s’est déroulée à l‘Institut Français de Ouagadougou.

Omar DAO de son vrai nom à l’état civil, est un artiste musicien, chanteur et compositeur qui a débuté la musique en 2000. L’artiste Sydyr qui signifie “racine” en fulfudé a été élevé par son grand-père maternel. C’est ainsi qu’il hérite des chants traditionnels peulhs  à travers lesquels il s’inspire pour composer ces titres. 

Cependant, l’artiste offre aux mélomanes un tout nouveau style musical.  En effet, avec sa guitare le “Djéli Goni” qu’il manie avec dextérité, Sydyr a su mettre en œuvre un métissage musical alliant tradition et modernité au-delà des clichés trop souvent vus.  Il a ainsi créé une parfaite  alchimie entre le “blues” et le jazz dans une coloration pop, le tout accentué de belles mélodies peulhs et mandingues.

Grace à cette originalité dont il fait preuve, Sydyr a remporté le saxo d’argent lors du concours Jazz à Ouaga puis a été lauréat du SOKO festival en 2018. Un festival qui lui a permis d’obtenir sa première tournée en France.

Dès son retour, Sydyr finalise ce premier album sous le label de la maison de production BK production de Ibrahim Keita, artiste, producteur et promoteur du Soko Festival. Cet album “Fina Tawa” est un hommage rendu à la culture et à ses origines pour faire découvrir aux mélomanes l’univers des bergers peulhs”.

Composé de 8 titres, “Fina tawa” est enregistré en live et  évoque plusieurs thèmes tels que l’amour, les valeurs traditionnelles, la famille, la mère etc.

En termes de promotion, selon son producteur,  l’artiste  est prêt à conquérir le marché international. “D’ailleurs, il est déjà programmé pour de grandes scènes à l’extérieur.” Le CD de “Fina Tawa” est disponible à l’Institut Français de Ouagadougou et dans la sous-région et coûte 3 000 fcfa. Un concert a mis fin à la cérémonie

Fatim BARRO

 

Voir aussi

Ceci est une déclaration du mouvement le Balai Citoyen (BURKINA FASO) contre le projet de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *